Sélectionner une page
Dans le golf du Morbihan, un ami qui expose au festival « foto natur en Argoat » à Bignan, voilà un bon prétexte pour aller passer quelques jours  en Bretagne sud.
Le festival regroupe une dizaine d’exposants et organise des conférences. C’est un petit festival mais de qualité qui vaut le détour ! http://fotonaturenargoat.jimdo.com/
Je profite de l’occasion pour acheter et me faire dédicacer mon exemplaire du livre « les yeux du Harfang »de mon ami Grégory Pol.

Balades dans le golf du Morbihan
Les dernières 48h sont consacrées à des balades dans les marais et les réserves du golf du Morbihan.
La réserve de séné, habituellement fermée sur cette période, est exceptionnellement ouverte dimanche après midi.
Nous en profitons pour aller dans différents observatoires, la réserve est très belle, les observatoires somptueux, mais….ils ne sont pas du tout fait pour les photographes!
En effet, la plus part ont de large ouvertures mais elles sont vitrées, impossible de les ouvrir!
Les vitres ne sont pas très propres, c’est assez frustrant! je n’ai vu que 2 observatoires avec une ouverture sur ce site.
Sur la réserve il n’y avait pas encore beaucoup d’oiseaux, mais nous avons vu quand même des spatules blanches sur un des étangs.

Sur une partie de la réserve il y a une exposition temporaire, » les homo algus  » ,réalisés par Sophie Prestigiacomo.
Ce sont des sculptures éphémères faites avec des algues et de la vase appliquées sur une structure métallique.
De prime abord, ces sculptures peuvent paraître déroutantes, mais très vite, on les adoptes et elle font partie du décors.

une des sculptures dans le marais de Sené dans le Morbihan

Le soir nous sommes allés profiter du coucher de soleil au passage de saint Armel.
Les mouettes nous ont offert un balai aérien de haute voltige !

un chassé croisé de mouette en vol

Elles virevoltent dans tous les sens, en fait à la façon des guêpiers, elles attrapent les insectes en vol !

Un magnifique coucher de soleil sur le golfe qui valait bien les nombreuses piqûres de moustiques !

Les étangs du Duer
Levés aux aurores nous nous dirigeons sur le chemin côtier vers la réserve du Duer.
Les oies Bernaches sont posées en mer et plusieurs vols de cormoran et de canard passent dans la douce lumière du lever de soleil.

Nous arrivons sur l’observatoire N°2, c’est un immense mirador qui surplombe une bonne partie de la réserve, mais là encore pas d’ouvertures, toutes les fenêtres sont cadenassées!
Un busard des roseaux seime le trouble et provoque l’envol des avocettes.

Les mares sont beaucoup plus peuplées qu’à Séné, il y a au loin des spatules, on peut voir 4 hérons, des aigrettes, une colonie impressionnante de canard sarcelle, des limicoles (brrges, courlis..)
Après 2 heures d’observation, nous passons à l’observatoire  N°1.
C’est un petit observatoire au bord d’une mare, avec un petit ruisseau qui passe juste dessous.
La mare est désespérément vide.
Mais ce n’est pas grave car ce que nous voulons voir n’est pas sur la mare mais sur le ruisseau :
 – Un couple de martin pécheur.
Nous attendons environ 1h avant de les voir arriver.
Là aussi, pas d’ouverture il faut faire avec les fichues vitres, la buée, les toiles d’araignées, bref les conditions idéales pour la photo…..
Mais il est là  avec une crevette dans le bec !

Voilà un beau week-end qui se termine en beauté!
C’est certain, le golfe du Morbihan n ‘a pas fini de nous dévoilé ses secrets et nous y retournerons  !
error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)
Ne ratez pas mes prochains articles !

Ne ratez pas mes prochains articles !

Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter pour recevoir avant tout le monde mes nouveaux articles

Votre inscription est validée !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Ne ratez pas les prochains !

Votre inscription est validée. Merci !