Sélectionner une page

La drink station, voilà un mot bien étrange. Mais en fait, c’est tout simple. Une drink station c’est un peu le bar du coin pour les oiseaux.

j’ai eu la chance d’être invitée à passer quelques jours à une drink. Suivez moi pour découvrir la faune qui  fréquente les lieux.

Présentation de la drink station

La drink station qui nous a accueillie, a été construite par les adhérents d’un club photo.

Elle se trouve dans un verger, lui même situé au cœur d’une zone boisée.

La drink station est de bonne taille, le bassin creusé dans le sol, mesure environ 6 m de long par 3 mètres de large. La profondeur varie de 5cm à 30cm. La cabane d’affût est partiellement enterrée ce qui permet de positionner les objectifs au niveau de l’eau. Les ouvertures sont équipées de vitres sans tain. Les fenêtres peuvent s’ouvrir et dans ce cas le camouflage se fait avec un filet.

La vitre sans tain a deux avantages. Elle  assure un parfait camouflage car les photographes sont totalement invisibles de l’extérieur. De plus, elle renforce l’isolation phonique et les bruits liés aux déclenchements des boitiers sont moindres. Cependant il y a un inconvénient à utilisation des vitres sans tain, c’est la perte de lumière. En effet, l’opacité fait perdre une partie non négligeable de la lumière ce qui oblige à monter en iso pour compenser. Cela ne posera pas de problème pour les objectifs très lumineux qui ouvrent à 2.8 mais c’est un paramètre à prendre en compte pour les autres. Ce problème est surtout perceptible au lever et coucher du soleil.

Voici la drink station :

drink station

ici une des fenêtre sans tain est ouverte, un filet viendra compléter le camouflage

l'intérieur de la drink station

La drink station est assez vaste pour accueillir 3 photographes

Comment se déroule une séance photo

Pour profiter pleinement de la drink station est préférable d’y rester toute une journée.

Je vous recommande de vous installer de très bonne heure, juste avant le lever du soleil. Pour augmenter vos chances de voir les oiseaux, il faut déposer quelques graines aux abords de la drink. Choisissez bien vos points de dépose car les oiseaux viendront plutôt se poser où il y a à manger. C’est donc là que vous ferez vos photos. Vérifiez l’arrière plan, supprimez les éléments gênants si possible, décalez une branche, ajustez la position d’une souche… Cela prend un peu de temps et crée de l’agitation. Il vaut donc mieux avoir fait tout cela avant l’arrivée des animaux.

Pensez à prendre avec vous tout ce dont vous avez besoin, le matériel photo bien sûr, mais aussi des boissons chaudes ou froides selon la météo ainsi que de quoi grignoter.

Le meilleur moment pour ressortir est aux environs de 13h. L’été il fait chaud, les animaux sortent moins et le lumière est trop forte. C’est donc le bon moment pour faire une pause. Attention à bien vérifier avant de sortir qu’il n’y a pas autre chose que des passereaux à proximité.

Reprise des observations vers 15h, jusqu’à la tombée de la nuit. Voilà typiquement le rythme que nous avons tenu pendant le séjour.

Les animaux à la drink station

La drink station est à l’origine conçue pour observer les oiseaux. Cependant, d’autres animaux la fréquentent.

Les mammifères

Nous sommes restés 3 jours sur le site et nous avons eu chaque jour la visite d’un écureuil. Ce dernier vient à la drink pour se désaltérer. Il en profite également pour chaparder quelques graines de tournesol ainsi que  des glands ou noisettes destinés aux geais et aux pics.

L’écureuil se désaltère.

En poste d’observation sur une souche.

écureuil à la drink station

Prêt à grignoter quelques graines.

D’autres mammifères fréquentent les lieux. Du plus petit au plus grand, nous avons observé le mulot et le chevreuil.

Les chevreuils viennent boire à la drink station uniquement lors des fortes périodes de sécheresse. Là, ils venaient surtout se régaler des pommes du verger. Nous avons observé un brocard ainsi qu’une chevrette et son petit. Ils ne sont jamais restés très longtemps mais il leur est arrivé de faire plusieurs passages (entre 2 et 4) au cours d’une même journée.

Chevreuil à la drink station

Le mulot quant à lui faisait des aller-retour éclair pour récupérer les graines de tournesol laissées par les oiseaux.

mulot à la drink station

Les oiseaux

Les oiseaux qui fréquentent le plus la drink station sont les passereaux. Dès que les 1ères graines sont déposées, le ballet des mésanges et des rouges-gorges commence!

mésange huppée à la drink station

la mésange huppée est une des espèces de mésange que nous avons observée.

Puis d’autres espèces arrivent.

Sittelle torchepot à la drink station

La Sittelle torchepot a vite adopté les lieux, elle est surtout présente le matin.

pigeon à la drink station

Les pigeons font quelques passages.

Pie à la drink station

Les pies s’incrustent

Le chant du pic vert retenti à plusieurs reprises, puis, au bout d’un moment, il arrive.

pic vert à la drink station

Le pic vert affectionne particulièrement la drink station, il adore venir se baigner

Nous avons vu d’autres oiseaux, le geai des chênes est venu plusieurs fois dans le verger. Le pic épeiche, le pic épeichette,  le gobe mouche gris, le pinson des arbres, le pouillot nous ont également rendu visite à plusieurs prises.

L’apothéose fut l’observation de l’épervier qui ne s’est posé que quelques secondes.

épervier d'Europe à la drink station

L’épervier d’Europe, une brève observation tellement belle et intense !

En fonction des saisons les espèces qui visitent la drink station varient. C’est ce qui rend les visites attractives car on ne sait jamais ce que les animaux nous réservent!

Ces séances photo sur une drink station étaient une première. Je profite de cet article pour remercier Karin et Benoît qui m’ont invitée,  j’ai vraiment beaucoup aimé.

Après avoir construit un affût à écureuil, j’envisage de me construire une petite drink station durant l’hiver…..

 

 

 

 

error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)