Sélectionner une page

Les oiseaux du marais d’Ault sont assez nombreux.

Dans le marais, il y a différents biotopes. On y trouve des mares, des zones dunaires et praires, des roselières ou encore des landes avec ajoncs.

Et, chacun de ces espaces est un lieu privilégié pour différentes espèces d’oiseaux.

Les oiseaux des roselières

Les roseaux, c’est l’endroit rêvé pour se cacher. Les oiseaux l’ont bien compris ! Il n’est donc pas nécessaire de faire beaucoup de chemin pour en observer.

Dans les roseaux, l’Homme circule très difficilement. Alors, c’est dans cette zone de quiétude que les oiseaux font leur nid. Là, ils sont aussi plus à l’abri des autres prédateurs et disposent de toute la nourriture nécessaire.

N’allez pas croire que seuls les petits passereaux fréquentent les roselières. Car même si c’est le lieu idéal pour voir le bruant des roseaux ou le phragmite des joncs, c’est aussi là que j’ai vu le butor étoilé ou encore le busard des roseaux.

Le Phragmite monte le long des roseaux dès les premiers rayons du soleil.

Oiseaux - Phragmite des joncs

En période de reproduction, les parades s’enchaînent et donnent lieu à des envolées au dessus des roseaux.

Oiseau - phragmite en, vol

Le Bruant des roseaux est lui aussi très présent. Il est cependant un peu plus discret que le phragmite.

OIseaux - bruant des roseaux

La Gorge bleue est un passereau qui est plus facile à observer pendant la saison des amours. Car son chant caractéristique facilite grandement son repérage. La Gorge bleue fréquente les roselières mais aime aussi les buissons qui se trouvent en bordure. Il n’est donc pas rare de la voir perchée tout en haut d’un arbuste.

oideaux- gorge bleue

Le Busard des roseaux est le maître des lieux. Il utilise les roseaux pour construire son nid. Mais c’est surtout un des prédateurs pour les autres oiseaux des roselières. Cependant, la grande envergure du busard est un handicap pour se faufiler au cœur des roseaux. Aussi préfère t-il guetter les jeunes imprudents qui s’aventurent dans les zones ouvertes.

L’anecdote du butor étoilé 

Le Butor étoilé pour ceux qui s’intéressent aux roselières c’est comme un mythe. On s’en approche on l’entend parfois mais on le voit rarement.

En effet il est tellement mimétique qu’il est difficile à trouver. Mais sur ce site il est présent, je le sais. Car, l’an dernier un Butor est sorti  des roseaux à quelques mètres d’un ami photographe. Mais ce dernier surpris, n’a malheureusement pas réussi à le prendre en photo.

Ce jour, nous sommes 3 photographes. Après le repas nous partons chacun de notre côté.

Régis s’installe en bordure de la roselière et moi je vais plus loin sur les mares. Le soleil cogne fort et au bout d’ 1h30 je décide de retourner à la voiture récupérer ma bouteille d’eau. J’arrive non loin de l’endroit où Régis est installé. Pour ne pas le déranger, je vérifie au téléobjectif avant d’avancer s’il est en pleine séance photo. En fait, avec la chaleur et après le repas, Régis est plutôt en train d’émerger d’une bonne petite sieste ! Je vais donc pouvoir aller le rejoindre et le charrier un peu. J’avance et là le Butor décolle sur ma droite, je cris « Oh ! le Butor ! » (Façon De Funès, enfin ça c’est Régis qui le dis !) Régis encore à moitié endormi répond « le Busard? » Moi, « mais non, le Butor!, Régis tu dormais à côté du Butor ! » Bref notre ami le Butor, lui n’a pas attendu, il vole au dessus des roseaux pour aller se poser dans la roselière d’à côté!

Le Butor devait être en bordure des roseaux, je ne l’avais pas repéré mais lui oui. Ce n’est pas encore cette fois que j’aurai une photo, mais je l’ai vu. C’est certain l’an prochain, nous serons plus attentif si nous retournons sur ce secteur !

Les oiseaux sur les mares

C’est sans doute l’endroit où la diversité d’oiseaux est la plus grande.

On y trouve des échassiers comme le Héron cendré, les Aigrettes ou encore l’Echasse blanche.

oiseaux - Echasse blanche

On y trouve aussi toute sortes de limicoles comme le Chevalier gambette

oiseaux - Chevalier gambette

Le Chevalier guignette

Chevalier guignette

Le Courlis corlieu

oiseaux- courlis corlieu

Mais d’autres oiseaux occupent aussi l’espace :

La Sarcelle d’été

Sarcelle d'été

La Sterne caugek

oiseau - sterne caugek

Le Vanneau huppé reconnaissable à son cri métallique, profite des mares pour prendre son bain.

Oiseaux - vanneau huppé

Les cygnes sont également très présents, les îlots ou les rives des mares sont propices pour y faire les nids.

oiseaux -cygne tuberculé

Parfois un Cygne noir (espèce introduite) est  de passage.

oiseaux - cygne noir

Les oiseaux des buissons

Au milieu des ajoncs, des genêts, des épines et des ronces se cache une multitude d’oiseaux.

Au printemps c’est le début de la  nidification. Alors, l’activité est intense. C’est un va et vient perpétuel.

L’accenteur donne la voix du haut de son arbuste.

oiseaux- accenteur mouché

Dame Tarier pâtre sur une ronce guette les insectes.

OIseaux -Taier pâtre femelle

La fauvette grisette n’est pas en reste.

Oiseaux - Fauvette grisette

La linotte mélodieuse passe la majorité de son temps au sol pour se nourrir. De couleur assez terne, c’est un oiseau qu’on ne remarque pas. Mais, en période de reproduction le front et la poitrine du mâle se parent d’un beau rouge vif qui s’intensifie au fil de la saison. Ce qui rend l’oiseau beaucoup plus visible.

oiseaux - linotte mélodieuse

Le coucou gris est un parasite. Il profite des nids construits par les autres oiseaux et vient y déposer ses œufs. Il repère un nid avec une ponte récente, retire un des œufs présent et y dépose le sien à la place. Ainsi il laisse aux autres parents le soin d’élever ses petits ! A sa naissance, le jeune coucou éjecte du nid les autres oeufs ou oisillons.

Pour les parents adoptifs, souvent beaucoup plus petits, nourrir un tel jeune demande un travail considérable !

OIseaux- coucou gris

Les Oiseaux des zones sableuses

Ici les oiseaux se partagent le territoire avec les nombreux lapins présents dans le hâble.

Le plus courant c’est le traquet motteux. L’oiseau de prime abord est plutôt farouche. Mais si on s’allonge au sol, sans bouger, c’est lui qui finit par s’approcher.

oiseaux - Traquet motteux

Le Pipit, ou encore l’Alouette sont aussi présents.

Alouette des champs

 

Il serait bien trop long de vous faire un compte rendu exhaustif des espèces rencontrées. Car, j’en ai comptabilisé 63  et je suis loin d’être une spécialiste en la matière.

Le hâble d’Ault, n’est pas une exception. Tous les marais sont des zones d’une grande richesse.Alors si vous avez un marais près de chez-vous, n’hésitez pas à aller y faire un tour. Car vous y ferez de belles rencontres !

Si vous voulez lire les autres articles que j’ai écrits sur la baie de Somme c’est ici ou encore

error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)
Ne ratez pas mes prochains articles !

Ne ratez pas mes prochains articles !

Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter pour recevoir avant tout le monde mes nouveaux articles

Votre inscription est validée !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Ne ratez pas les prochains !

Votre inscription est validée. Merci !