Sélectionner une page
Samedi 16 avril
Debout 7h30, il ne faut pas traîner, Régis reprend la route dans une heure, tous le monde est debout pour prendre ensemble le dernier petit déjeuner de l a semaine.
Il faut maintenant charger les véhicules.
Comme par hasard, c’est toujours à ce moment là que les clefs de voitures disparaissent, pas vrai
Régis ?
C’est l’heure du départ, Régis s’en va.
Nous finissons de ranger le gîte, nous mettons un point d’honneur à tout laisser clean car même si nous avons pris le forfait ménage ce n’est pas une raison pour laisser du bazar.
9h30, nous partons à notre tour.
Le temps est couvert et il y a du vent donc nous décidons de ne pas retourner sur le site des panures car nous n’avons que peu de chance de les observer.
Direction le hâble d’Ault, dès l’entrée du marais nous rencontrons le hibou, il vole sur différentes pâtures, tantôt proche tantôt loin.
Karin et moi décidons de nous mettre à l’affût au pied d’un arbuste, Benoît reste à observer depuis la voiture.
Je déplie ma tente Tragopan, Karin y accroche son filet et l’attache à l’arbuste à l’autre extrémité.
Nous sommes prêtes….
Je récite la « prière au hibou » « allez petit hibou, soit gentil, vient nous voir, pose toi sur le piquet là juste devant…. »
Le temps passe, rien, point de hibou, un phragmite est bien présent dans les joncs juste derrière nous, il chante sans arrêt.
Un oiseau arrive vers nous haut dans le ciel, le hibou?
Non c’est un faucon crécerelle, il fait plusieurs vols stationnaires et des descentes en piquet.
J’arrive à le saisir lors d’un décollage .

Le faucon reprend son vol stationnaire, pique à nouveau et se pose dans l’herbe, je le perd de vue, un héron en vol détourne mon attention.
Karin s’écrie « il a attrapé une proie, vite Laurence regarde il est juste devant ! »
Et moi bêtement je le cherche avec l’oeil dans l’objectif ! l’autofocus patine, je peste je ne le vois pas!
trop tard il est reparti!
Mais quelle idiote je fais! je m’en veux à mort, j’ai raté LA PHOTO du séjour!
Heureusement que Karin est là, demandez lui de vous monter sa photo, celle du faucon posé juste devant, sur le fameux piquet en train de dévorer son mulot !
La pluie commence à tomber, nous rangeons le matériel.
Nous rejoignons Benoît qui s’est régalé car en plus du spectacle du faucon il a eu tout le loisir d’observer le hibou qui volait au ras du sol dans la parcelle derrière nous…….
Nous allons manger dans un très bon resto à Ault.
Le soleil revient, pas question de partir maintenant, nous retournons à l’affût, aller encore une heure….ou deux…..ou…..
Cette fois nous ne prenons pas la tente juste les filets, pas de sièges non plus, nous nous asseyons par terre.
Mauvaise idée, le sol est bien mou et très humide, je récupère dans mon sac un petit bout de tapis mousse.
Nous sommes très bas au niveau de l’herbe avec un champ de vision assez restreint, c’est donc Benoît qui joue les guetteurs depuis la voiture.
Il nous appelle sur le portable pour nous signaler l’arrivée du hibou.
Il se pose dans l’herbe bien caché et reste un long moment sans bouger, il ne semble pas nous avoir repéré, en tous cas nous ne le dérangeons pas.

il fera de nombreux passages, impossible de nous résoudre à partir….

il est plus de 18h, cette fois c’est fini, il faut renter à la maison.
J’ai environ 5h de route, Karin et Benoît m’invitent bien gentiment à dormir chez eux ce soir, cela rallonge le trajet mais je vais faire la route en deux étapes et être bien reposée pour repartit demain matin.
Ce séjour a été génial, tout le monde était sur la même longueur d’onde.
Je crois que pour tous c’était une première de faire une semaine avec pour seul but la photo.
Une vrai réussite, que cette 1ère rencontre Auxois Nature.
Allez, c’est quand la prochaine ?
error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)
Ne ratez pas mes prochains articles !

Ne ratez pas mes prochains articles !

Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter pour recevoir avant tout le monde mes nouveaux articles

Votre inscription est validée !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Ne ratez pas les prochains !

Votre inscription est validée. Merci !