Sélectionner une page

Skokholm, ce nom est un mystère pour beaucoup.

Quand j’ai annoncé mon voyage on me disait : « ah tu vas à Stockholm!  » Et invariablement je répondais: « mais non, je vais à Skokholm au Pays de Galles ! »

Je dois bien avouer que moi même l’an dernier, je ne savais rien de l’île de Skokholm !

Skomer la grande île toute proche est beaucoup plus, connue et beaucoup plus accessible !

C’est l’attrait pour le macareux moine qui nous a conduit jusqu’à cette île.

Skokholm, comment y aller

C’est une toute petite, île. Juste un caillou situé au sud ouest du Pays de Galles. Nous sommes donc partis de Cherbourg, pour une traversée jusqu’à Portsmouth en Angleterre. Notez qu’en fonction des disponibilités dans les ferries, il est possible d’arriver à Poole se qui réduit un peu le trajet routier.

Bien sûr il faut être vigilent car nous devons parcourir environ 400km en conduite à gauche pour rejoindre notre point de chute.

Pour arriver jusqu’à l’île, il faut ensuite prendre un petit bateau. La traversée dure environ 45 minutes. La région est balayée par des vents violents. De ce fait, la liaison jusqu’à l’île n’est jamais garantie. Il faut donc prévoir d’arriver sur site au moins 24h avant et envisager aussi un retour plus tard que prévu.

Heureusement, la ferme  située à 800m de l’embarcadère propose une formule pour le camping et le gardiennage du véhicule.

Les places de Camping sont spacieuses, il y a un bloc sanitaires et douches à disposition.

Skokholm camping West hook farm

Skokholm camping West hook farm

Attention les douches sont payantes (0.5 livres) et la durée est limitée à 4 minutes. Mais c’est largement suffisant et l’ensemble est très propre. Pour 4 personnes nous avons payé 82 livres pour 3 nuits et une semaine de parking. C’est un tarif qui défie toute concurrence quand on connait le prix des hôtels au royaume uni!

Le camping offre une vue imprenable sur la baie  mais le vent y souffle aussi très très fort !

Autour de la ferme, il est possible d’emprunter plusieurs sentiers de randonnée qui circulent le long de la côte et dans les terres. Nous avons suivi une partie du chemin du gland.

Les paysages sont magnifiques, la côte offre des falaises abruptes et de sublimes plages.

Skokholm -la côte du continent

Au cours de notre balade nous avons découvert un petit café le « Runwayskiln » qui propose des brunch, mais aussi une délicieuse bière locale aux algues et un cheesecake qui est une tuerie !

Et de retour au camping, rien de tel qu’une bonne petite glace  de Mr Terry pour se rafraichir

Skokholm le camion de glace

Skokholm, à la découverte de l’île

Embarquement

Nous devons embarquer via un minuscule ponton. Et, pour y accéder il faut emprunter un petit chemin et gravir quelques marches.Nous avons beaucoup de bagages car sur Skokholm il n’y a aucun commerce Toutefois, le gîte dispose d’une petite shop avec quelques produits comme du lait  ou des pâtes. Cela permet de ne pas trop se charger et de se dépanner si le retour sur le » continent » est retardé.Donc, en plus de nos vêtements et matériel photo, nous emportons toute notre nourriture pour la semaine.Nous avons opté pour des repas lyophilisés. Cela permet de limiter le poids. Des oeufs, du jambon, du fromage et quelques produits frais (melon, pommes) viennent agrémenter les rations.

Nous avons tous réparti dans plusieurs sac, chacun ne doit pas faire plus de 10kg. En effet, pour l’embarquement et le débarquement du bateau nous formons une chaîne et les sacs passent de main en main. Chacun doit donc être en mesure de porter les sacs sans se casser le dos!

La quantité de bagages présents me rappelle nos expéditions sur les îles Chausey !

chargement des bagages pour Skokholm

Je vous recommande vivement de suivre ces consignes et de placer vos affaires dans des sacs étanches car une partie des bagages est stockée sur le pont pendant la traversée..

Nous sommes 20 personnes à bord et nous atteignons donc la capacité d’accueil maximum sur l’île.

Arrivée à Skokholm

Nous approchons de la côte, l’île se dévoile peu à peu.

De grandes falaises de 20-30m de haut plongent dans la mer. Ici il n’y a pas de plage. Le bateau ne peut accéder que par une petite crique. Nous devons patienter pour mettre pied à terre car la marée n’est pas encore au bon niveau pour accoster. Le groupe qui quitte l’île attend sur les marches.

Skokholm - arrivée dans la crique

Nous, nous sommes à bord, impatients de débarquer. autour de nous c’est un festival. il y a des phoques partout sur les rochers, des macareux et des pingouins volent dans tous les sens !

Nous accostons puis, nous organisons la chaîne pour sortir tous les sacs . Ensuite, nous rechargeons à bord le matériel de ceux qui repartent.

Enfin, l’île est à nous ! Nous prenons le chemin qui mène au gîte de l’ancienne ferme. Un petit tracteur assure le transport de nos bagages.

Toute l’équipe de Skokholm nous accueille autour d’un thé.

Skokholm - on nous accueille avec le thé et le café

C’est l’occasion pour Richard, le patron, de nous donner toutes les consignes et règles à respecter.

Skokholm le briefing de Richard

Nous devons tendre l’oreille, Richard a un fort accent gallois et notre anglais est un peu rouillé… Mais, dans les grandes lignes tout est clair !

La ferme

La ferme gîte est vraiment bien aménagée. Même si ici les ressources sont rares, un minimum de confort est respecté.

Des panneaux solaires fournissent l’électricité , il y a 3 toilettes sèches réparties près des bâtiments, l’eau de pluie est collectée, filtrée pour être potable.

Ici pas de douche mais dans chaque chambre il y a un un lavabo et de deux lits simples.

Nous avons une chambre dans le « quartier des officiers »

Skokholm - la chambre

Skokholm -la chambre

Il y a plusieurs locaux communs :

La cuisine avec deux gazinières permet à chacun de préparer ses repas.

La cuisine - Skokholm

L’arrière cuisine où chaque chambrée dispose d’un espace sur les étagères pour stocker la nourriture.

Skokholm - l'arrière cuisine

La salle à manger avec une immense table mais aussi un bac frigo et un bac congélateur. Notez que dans le frigo il y a un panier pour chaque chambre.

Skokholm - la salle à manger

La bibliothèque sert de poste de travail pour les scientifiques mais chacun y est le bienvenue et c’est aussi le lieu où il est possible de recharger les batteries de tous les appareils multimédias ! (pensez à prendre un adaptateur pour les prises anglaises !)

la bibliothèque sur Skokhholm

Le foyer c’est la seule pièce chauffée de toute la ferme, d’ailleurs chaque nouvel arrivant doit apporter au moins une bûche compactée afin d’assurer l’alimentation du poêle  en cas de mauvais temps.

On se sent tout de suite chez soit. Un magnifique vitrail décore même la porte d’un sanitaire !

le vitrail des toilettes

Les balades et observations

Skokholm est une une petite île d’une centaine d’hectares. C’est aussi une réserve que gère la WILDLIFE TRUST of SOUTH & WEST WALES.

Skokholm la carte de l'île

L’accès y est très réglementé et pour se balader il y faut emprunter les chemins balisés.

Les pierres blanches indiquent qu’il faut suivre ce chemin.

Les pierres rouges marquent un accès interdit !

Sur la carte, chaque carré vert est un observatoire. Mais, nul besoin d’être dans un observatoire pour voir des oiseaux, ils sont partout !

Et si nous devons bien suivre les chemins c’est uniquement pour ne pas marcher sur les terriers des macareux !

En une semaine nous avons fait plusieurs fois le tour de l’île. Franchement il suffit de se poser pour en prendre plein les yeux, les paysages sont magnifiques.

Tantôt on traverse des zones herbeuses aux formes arrondies.

Tantôt on croise des pics rocheux et on longe des falaises qui plongent dans la mer et là mieux vaut ne pas avoir vertige…..

Cependant je dois avouer que j’ai quelques sites favoris sur l’île de Skokholm.

Le premier c’est Crab bay. Comment pourrait-on ne pas aimer ce lieu.  C’est le paradis des macareux. Ici ils sont bien plus familiers que partout ailleurs sur l’île.

Certains n’hésitent pas à venir vous voir très près et même vous tirer le bas du pantalon !

Skokholm macareux moine

Le second c’est the neck Là il y a encore beaucoup de macareux mais c’est aussi un bon spot pour observer les pingouins torda.

Skokholm pingouin torda

Ou encore les guillemots de Troïl

Skokholm Guillemot de troïl

Skokholm Guillemot de troïl

Le troisième c’est Howard ‘s end  c’est un endroit fabuleux lorsque le vent souffle fort. Les pingouin torda y on alors une activité très intense.

La mer est déchaînée et les vagues se fracassent sur les falaises.

skokholm tempête

Le fulmar boréal en profite pour jouer dans le vent.

Skokholm fulmar boréal

Mais il ne faut pas hésiter à se promener partout sur l’île car il y a beaucoup d’autres oiseaux comme ce crave à bec rouge

skokholm crave à bec rouge

Ou encore les juvéniles de goéland

Skokholm goéland juvénile

Et ceux de l’huîtrier pie

Skokholm huîtrier pie

Sur skokholm il y a également quelques mammifères comme les phoques bien sûr.

Skokholm phoque

Skokholm phoque

Mais il y a aussi de drôles de lapins

Autres activités

Régulièrement Richard ou les bénévoles proposent des activités à faire en groupe.

Il y a la visite guidée de l’île, avec observations des oiseaux et visite du phare.

Skokholm visite de l'île

Ou encore une animation sur les papillons de nuits. Là c’est Ishbel qui gère l’atelier, elle vient d’obtenir un  diplôme dans de domaine.

Richard nous a aussi emmené la nuit observer les océanites tempêtes grâce à une caméra infra rouge.

Il y avait également un atelier dessin pour apprendre à dessiner les macareux.

La dernière activité à ne surtout pas manquer c’est le débriefing qui a lieu chaque soir au foyer.

skokholm le débriefing

Chacun transmet ses informations sur les observations de la journée. C’est un moment de partage. Au début nous avons eu beaucoup de mal à suivre car nous ne connaissons pas le nom des oiseaux en anglais, alors je ne vous dit pas le soir où Richard a fait le débriefing en Gallois ! Heureusement Jenny parle assez bien le français et elle nous a beaucoup aidé.

Nick est un chercheur qui travaille sur enregistrement des chants des oiseaux. Il tente de démontrer que chaque individu a des variations de chant qui lui sont propre et que les oiseaux échangent des informations par le chant. il nous a fait écouter certains de ses enregistrement c’était très instructif !

Skokholm Nick

Nous avons passé d’excellents moments et piqué de grands fou rires!

Conclusion

Cette semaine était riche en tout point. Nous avons rencontré un groupe génial.Tout le monde était vraiment très sympathique.

Merci à Richard, Gisèle, Jenny, Nick et Ishbel pour votre accueil.

 

Skokholm Richard

Richard

 Jenny - Ishbel - Gisele

Jenny – Ishbel – Gisele

 

Merci à tous les autres membres du groupe ( Ian, Chris,Barbara, Mary , Jeremy….) et une mention spéciale à Kath pour, le délicieux rice pudding, sa bonne humeur et son rire communicatif !

Thank you all, you are great

————————————————————————————————————-

As promised, here’s the crème brûlée recipe (for 5-6 people)

skokholm crème brûlée

Ingredients :

50 cl whole liquid cream
100 g of sugar
6 egg yolks
6 tbsp brown sugar
1 vanilla bean
ramekins and cooking torch…

Cut the vanilla bean in half to extract the seeds
Heat cream over low heat with pods and let steep
Beat vigorously the yolks and sugar + vanilla seeds to obtain a sparkling mixture
Gradually pour the warm and filtered cream over the yellow/sugar mixture, mixing continuously
Preheat oven to 160°C
Place the cream in the ramekins, and cook in a bain marie 30 to 35 minutes, the cream should shake like a flan
Get out of the oven, put the creams in the fridge 4 hours minimum
Pour a layer of sugar on top and allow to caramelize with your torch.
—————————————————————————————————————-

Je pourrai vous parler encore de ce séjour pendant des heures.

Alors si vous avez des questions n’hésitez pas à me mettre un message dans les commentaires ou utilisez le formulaire de contact.

Dans deux semaine je publierai un nouvel article exclusivement dédié aux macareux .

Pensez à vous inscrire à la newsletter pour ne rien rater!

error: Hey ! Ce contenu est protégé :-)
Ne ratez pas mes prochains articles !

Ne ratez pas mes prochains articles !

Inscrivez-vous gratuitement à ma newsletter pour recevoir avant tout le monde mes nouveaux articles

Votre inscription est validée !

Cet article vous a plu ?

Cet article vous a plu ?

Ne ratez pas les prochains !

Votre inscription est validée. Merci !